Quoi de neuf ?

Dimanche 09/09/2012 | Catégorie: orages et foudre | Laisser un commentaire

Christophe Suarez

Christophe Suarez

Bonjour,

Après quelques mois d’inactivité, ce blog reprend vie.  2012 fut une année charnière, j’ai retrouvé ma Haute-Savoie d’adoption. Pour cette saison, j’avais préalablement décidé de chasser localement, c’est à dire principalement autour du lémanique, puis entre Annecy et Genève. Cette région généralement kéraunique n’a pas tenu ses promesses cette année, et les chasses intéressantes se comptent sur les doigts d’une main. Ceci étant, une petite situation se révèle parfois plus intéressante qu’une grosse situation mal appréhendée (en cas de mauvais positionnement par exemple). Idéalement, je me positionne dans une zone très légèrement en marge des cellules orageuses prévues par les modèles météos (avec les réserves habituelles…). Néanmoins, cette année j’ai connu quelques couacs qui font partie de la vie d’un chasseur d’orages…

Cette saison aura permis de valider certains couloirs orageux lors de dégradations en flux de sud-ouest mais aussi d’affiner l’utilisation des modèles. Pour l’arc lémanique et le Jura, le modèle suisse (Cosmo) m’a semblé plus pertinent que les autres cette année, avec néanmoins une petite tendance à sous estimer les précipitations.  Son point fort : une remise à jour toutes les 3h. (Landi).

Mes chasses marquantes sont au nombre de quatre cette année :

- 5 juillet 2012 : Sortie sur le Haut Léman. Cosmo modélise remarquablement bien la situation et prévoit un noyau sur le Haut Lac. Le scénario est conforme et je reviens avec quelques captures d’impacts près de Vevey (CH). Cette chasse fera l’objet d’un article ultérieur. Un des clichés a été repris pour illustrer une série d’articles dans la presse Suisse Romande.

- 1er août 2012, de beaux orages naissent sur le Haut Léman. J’anticipe et pars en direction des coteaux du Lavaud. Epuisé par une longue semaine de travail, je m’arrête à Evian et ne poursuis pas vers le target initial. A la vue des images de Dean Gill et Olivier Marciot, je peux nourrir quelques regrets. Les images ramenées sont néanmoins sympathique et feront l’objet d’un article ultérieur.

- 04 et 5 août 2012 Ces orages ont fait l’objet d’un fil sur le forum des chasseurs d’orages : Genève ville électrique . Dans la soirée du 04 août, quelques cellules nées dans le Jura sont venues mourir sur le Léman, en lâchant quelques coup de foudre, sur Genève notamment. Le 05 août, une ligne de toute beauté avec un arcus impressionnant à l’avant est passée sur Genève. A l’aide de la cellule j’ai pu capturer quelques beaux coups de foudre diurnes ramifiés sur Genève et le lac Léman. Petit clin d’oeil à Jac Hagler, Olivier Marciot, et Dean Gill mes compagnons de chasse planifiées ou improvisées.

- 29 août 2012 : Suite à une première dégradation orageuse exceptionnelle en Bourgogne et dans le Jura (le 23 août, à la fin de l’épisode caniculaire), une deuxième dégradation, plus faible, se révèle plus intéressante que je ne l’imaginais. En effet, quelques heures avant, il faisait 16 degrés près de Cruseilles. Les orages sont finalement bien arrivés. Ils ont même causé quelques dégâts en Haute-Savoie, et des coups de foudre intenses et ramifiés illuminaient un ciel tourmenté de toute beauté.

Les parutions

La parution marquante est une photo en double page en ouverture d’un article sur les orages (Gewitter) dans Stern.

D’autres parutions, peut être moins remarquées mais tout aussi gratifiantes, ont eu lieu en Suisse Romande, en France et en Allemagne.

Projets

La saison des orages prend fin dans nos régions, mais elle commence dans le sud. Je descendrai probablement une ou deux fois d’ici la fin de l’année afin de couvrir les épisodes méditerranéens.

2013 sera sous le signe du soleil et de ses manifestations. J’envisage un voyage dans le grand nord afin d’immortaliser le spectacle éphémère des aurores boréales.

Pour finir, merci aux proches qui me donnent au quotidien la force et l’envie de poursuivre un travail entrepris il y a plus de 7 ans <3

Chris Suarez

Laisser un commentaire | Permalink

Mots clefs :, , , , , , , , ,





Les situations orageuses d’Automne dans le Sud ont toujours un goût particulier. Marquant la fin de “notre” saison des orages, elles se caractérisent par des pluies intenses, parfois à l’origine de drames tels les crues de septembre 2002 qui causèrent 22 victimes. ( 25 principales crues depuis le 19e siècle )
La ville de Sommières, traversée par le Vidourle, est connue pour ses inondations récurrentes. En ce 30 octobre 2010, nous décidons de nous intéresser au Vidourle et au côté spectaculaire d’une possible vidourlade.
Dean Gill me rejoint à Chambéry et nous prenons la route du sud, sous une pluie qui s’intensifie à l’approche de Nîmes. A l’écoute de Radio Bleue Gard, nous quittons la voie express près de Lunel et prenons la direction de Sommières. Le site de Vigicrues nous tient informés en temps réel de la crue du Vidourle. A Sommières, l’eau monte lentement, tandis que le niveau du Vidourle approche le niveau de crue de référence en amont. C’est à Sauve, au pied des Cévennes, que nous nous arrêtons.
Sous un déluge d’eau nous entreprenons nos premiers clichés. La pluie s’écoule le long de la ville médiévale et vient grossir le débit du Vidourle.

Sauve qui pleut

La fontaine de Sauve, résurgence du Vidourle souterrain, a un débit impressionnant. Drainant les pluies sur des dizaines de km2 la résurgence alimente le fleuve et contribue a son débordement en aval, au niveau de Sommières notamment.

Fontaine de Sauve

Pris par le temps, après une longue série de photos, nous reprenons la route vers les Savoies sous une pluie continue. Sauve est un endroit fascinant à tous points de vues, nous y reviendrons !

Laisser un commentaire | Permalink

Mots clefs :, , , , , , , ,





C’est lors d’une chasse à Vichy que je ramène ma photo “coup de cœur” de l’année. Posté avec Will Hien et Sébastien Mangin sur les hauteurs de Vichy, j’observe les orages se développer sur la chaine des Puys puis se rapprocher peu à peu de notre position. Lors de la séance photo, une pose au 180mm révèle une ambiance magique sur les Puys:

Coup de foudre sur la chaine des Puys

Laisser un commentaire | Permalink

Mots clefs :, , , , , , , ,





Les modèles sont bien calés pour la fin d’après midi et la soirée du 10 juillet. En route vers le nord de Lyon, avec Lucas et Marion nous percevons les premiers flashs à hauteur de Limonest et je décide de nous poster sur les contreforts des Monts d’Or. Choix payant car plusieurs cellules défilent devant nous, dans la magnifique ambiance d’un coucher de soleil aux couleurs d’Or.

Coup de foudre et coucher de soleil dans les Mont d'Or

Peu après, Gilles Duperron et Anthony Xavier nous rejoignent et prennent part à la fête. Nous sommes pris dans les précipitations et nous décalons un peu pour profiter de ces orages qui perdurent en soirée.

Foudre sur le Beaujolais

Laisser un commentaire | Permalink

Mots clefs :, , , , , , , , ,





Lors de cette saison bien pauvre en orage, la dernière semaine du mois d’août semble exceptionnelle. Deux vagues orageuses intéressantes, le 22 et le 26 août, balaient la moitié nord de la France. Ce 22 août, après analyse des modèles météo, nous nous plaçons au nord de Lons-Le-Saunier. Les orages durent deux petites heures et je ramène quelques captures électriques…

Foudre sur la Bresse

Trois coups de foudre sur la Bresse

Ptéranodon de lumière

Double coup de foudre dans la Bresse


1 commentaire | Permalink

Mots clefs :, , , , ,





Le premier épisode méditerranéen de l’année est arrivé le 07 septembre 2010. Très actifs, ces orages ont suscité de nombreux coups de foudre, et des précipitations intenses, notamment sous le V qui s’est formé près de Montpellier…

Coup de foudre près de chateaux d'eau (34)

Ce mardi, MF place le Gard, puis l’Ardèche, en alerte rouge pour risques d’inondations. Je suis Partagé entre l’envie de faire du reportage, du côté de Sommières, notamment, où passe le Vidourle (connu pour ces caprices à l’origine de crues remarquables), et celle de profiter d’un spectacle unique mais difficile à capturer, à l’arrière de l’orage en V. Avec Dean Gill et Mathieu Brochier nous nous rendons à Sommières en début d’après-midi. Le Vidourle est déjà bien haut, mais en phase de décrue. Le risque maximum est attendu pour le soir. Nous en profitons pour prendre quelques clichés des berges immergées.

Le pont romain de Sommières

Berges du Vidourle

Berges du Vidourle


Finalement, nous décidons de nous intéresser aux orages à venir et partons à la recherche d’un spot dégagé puis nous installons 20 kilomètres au nord de Montpellier. Vers 22h, l’orage nous mange. Il durera plus de deux heures, avant de s’éloigner vers l’est. Sur la photo de foudre ci-dessous un coup de foudre inattendu nous surprend. Alors que des éclairs éloignés de plusieurs kms illuminaient le ciel, la foudre s’est abattu à quelques centaines de mètres de notre position. Une partie de la photo est irrémédiablement “brulée”, mais la partie basse de l’impact et ses ramifications sont indemnes et témoignent de sa proximité.

Fastidieux, le retour se fait sous un déluge d’eau…

Laisser un commentaire | Permalink

Mots clefs :, , , , , , , , , ,





Bienvenue sur mon blog

Dimanche 24/10/2010 | Catégorie: Non classé | 2 commentaires

Bienvenue sur mon blog, premier d’une série de blogs de chasseurs d’orages. Ce service est gracieusement offert par la communauté des Chasseurs d’Orages .

2 commentaires | Permalink





← Page précédente